Nous écrire Liens Annonces judiciaires & légales Appels d'offres Accueil
> ENQUETE D'EMPLOI
> ENTREPRISES
> ECONOMIE
> AGRICULTURE
> PECHE
> CULTURE
> MER ET LITTORAL
> INSTITUTIONS
> UN BOUT DU MONDE
Pointe du Raz
Le Cap Sizun
Bénodet
Port-la-Forêt
Pouldreuzic
Le Guilvinec
Quimperlé
Pont-Aven
Beg-Meil
Port-Launay
Ile de Sein
Douarnenez
Camaret
L'Aven
L'Aulne
De Bertheaume à Saint-Mathieu
Plouescat
Locquirec
Plougastel-Daoulas
Saint-Thégonnec
Guissény
Le Drennec
Saint-Pol de Léon
Roscoff
Hanvec
Le Conquet
Brasparts
> VILLES
> PORTRAITS
> FAITS DE SOCIETE
> SUPPLEMENTS
> ABONNEZ-VOUS !
IMPRIMER Dernière mise à jour: 18/11/2011
> Accueil > UN BOUT DU MONDE > Brasparts

Brasparts

Cinq minutes d’Arrée…
Dans le pays de Brasparts, que le bon dieu lui-même désespérait d’aplanir, la brume mijote toujours quelque chose. C’est elle qui voile les yeux des humains quand les korrigans migrent au petit matin.

"Passants, vous passez, nous restons ", prévient la pancarte sur la route du Roch Cléguer, qui file à droite derrière la maison des artisans. Traduisez : prenez soin de la nature, car les résidents y tiennent… Vrai qu’il est beau ce pays. En plus, il joue le mystérieux. Quand vous y êtes, la radio se brouille, les ondes bafouillent et on met les codes pour déjouer les lambeaux de brume, encore entortillés, midi passé, dans les aiguilles des pins squelettiques. Sur le bord de la route, au piémont de la butte de Saint- Michel-de-Brasparts, une maison abandonnée est mangée de roses roses. Il y a des tableaux à croquer tous les kilomètres. Tout cela n’est pas triste. C’est mauve, c’est vert, c’est un peu perdu, c’est l’Arrée. Un charme fou Brasparts, dans le fond. Dans le fond, comme sur les hauteurs…

Brasparts, " loin de partout, loin de nulle part " résume le maire Jean-Pierre Broustal, deuxième mandat. Brasparts, situé à égale distance, approximativement, de Brest, Quimper, Morlaix, compte 1039 habitants, contre 1003 au précédent recensement. C’est la plus grande des huit communes de la communauté de communes du Yeun, Saint- Rivoal étant la plus modeste avec 170 habitants. Cette dernière commune faisait partie de Brasparts jusqu’en 1925. Aujourd’hui, c’est elle qui peut revendiquer officiellement sur son sol le mont Saint-Michel… De Brasparts. Mais foin des querelles de clocher !… A Brasparts, il y a deux écoles : l’une publique, l’autre privée. Une gendarmerie, qui vient de tirer son rideau de fer pour planter son bivouac à Pleyben. Vingt-cinq paysans, dont le maire Jean-Pierre Broustal. " L’agriculture à Brasparts, c’est de la production de lait, de viande. Peu de cochons. Cependant, faisant partie du canton de Pleyben, la commune est officiellement déclarée en zone d’excédent structurel. C’est un comble ! ", commente le premier édile, qui fait remarquer qu’à Brasparts, " il y a sûrement plus de sangliers que de cochons ! "

" Drôle de pays ", vous dit-on. Dans ces contrées frontières entre Léon et Cornouaille, on ne badine pas avec la mort. Dans l’église de Brasparts, la statue de l’Ankou brandit un javelot en criant " je vous tue tous ", pendant que Saint-Michel terrasse un dragon grimaçant. Mais on sait aussi être convivial. Les artistes invitent le public dans ses ateliers. Dans l’enceinte de la ferme des artisans (entrée gratuite : 02 98 81 46 69), lieu d’exposition-vente renommé regroupant les œuvres des d’artisans d’art de la région, l’association Addes (basée à Botmeur) anime un café équitable. Ce point d’accueil original permet de faire une pause avant ou après les randonnées, qui offrent des itinéraires innombrables. Les grandes tables familiales, ou s’installent des grappes des randonneurs ont été fréquentées cet été…
Monique Férec

 

Klaod, druide

" Tous des poussières d’étoiles "

" Nous sommes tous de la poussière d’étoile. Un druide, c’est quelqu’un qui cherche, et notamment à se situer par rapport à l’univers ", explique Klaod Amice Prémel, druide rencontré à l’espace Beltan. De son aveu, sa vocation lui semblait déjà inscrite dans le rêve d’une grand-mère. Sur les cinquante druides de Bretagne, un certain nombre habitent les Monts-d’Arrée. " Cette terre attire. Depuis très longtemps. Le mont Saint-Michel est l’ancien mont Kronan, du nom du dieu de la vie des cycles célébré par les populations locales pré chrétiennes. C’est un pays magique, simplement parce qu’on se sent attiré. Parce que l’on n’a pas envie d’en partir. "

Le druidisme est une philosophie proche de la nature. Le druide, qui a pour valeurs l’honneur, la loyauté, croit qu’il y a " une unité, une énergie incommensurable, inexplicable, à la base de tout, à partir de laquelle tout part et à laquelle tout revient. Nous sommes tous de la poussière d’étoiles ! ". " Un druide est une personne bienveillante. " Il ne peut être raciste. On pourrait parler des druides comme d’une " fraternité vibratoire. Le mot Dieu n’existe pas chez nous. Il est remplacé par trois petits points… Chacun met ce qui lui convient ". Et la magie, là–dedans ? Il y a des rituels, mais point de magie noire. L’initiation d’un druide demande une dizaine d’années. Avant de l’être, il est ovate ou barde. Le grand druide est élu à vie….

Chaque année, la cérémonie du Gorsed digor qui se déroule le 3e dimanche de juillet, est ouvert à tous. Il rassemble tous les druides de la région, mais aussi d’autres gorsed, gallois ou cornique…

 

Gwernandour :

Un paysan aux Portes de l’enfer

A la ferme de Gwernandour, les vaches ont vu plus de stars internationales que de trains. En 2003, elles ont même été traites par le sémillant et infatigable Manu Chao, avant que celui-ci ne fasse vibrer la petite ferme et ses 2500 spectateurs. Avant lui, Zebda avait ouvert la clé des champs. En 2004, les paisibles quadrupèdes ont été invitées à aller paître ailleurs (chez le voisin), le temps que les Têtes Raides poussent la chansonnette avant quelques reggae men et des rencontres internationales sur le commerce équitable. Plus qu’une scène, Gwernandour, c’est un lieu inclassable. " C’est Manu Chao en personne qui avait voulu y venir pour en avoir entendu parler. "Il n’est pas allé à l’hôtel. Il était très bien ici ", dit Jean-Yves Kerdévez, agriculteur à toute heure et fan de rock toujours, qui, pour la photo, pose devant un poster dédicacé par le chanteur galicien.

 

 

Maurice Le Scouézec l’africain

Ouvert en 2002, l’espace Beltan invite à découvrir le peintre breton Maurice Le Scouézec. Né au Mans en 1881, celui-ci fut tour à tour pilotin sur des grands voiliers, déserteur, em-ployé des chemins de fer, globe trotter et soldat. Mort à Douarnenez en 1940, il fut l’une des figures de l’Ecole de Paris. Beltan, ce n’est ni une galerie, ni un musée, mais le lieu plonge le visiteur dans une ambiance qui resitue l’artiste voyageur qui a peint la Bretagne, l’Afrique, Madagascar, et vécut à Montparnasse. Et dont le critique Robert Rey a dit : " On n’avait pas osé peindre l’Afrique toute nue, Le Scouézec l’a fait ". Les ouvrages écrits par le peintre peuvent être feuilletés dans le salon de lecture. Les livres écrits par Gwenc’hlan Le Scouézec, son fils, docteur en médecine, écrivain et grand druide de Bretagne figurent aussi sur les rayonnages. Les livres de ce dernier traitent notamment de la Bretagne, du mythe arthurien, de la philosophie de la nature…

 

Les artisans bretons ont leur Ferme

Non loin du Mont Saint-Michel-de-Brasparts, la Ferme des artisans, qui est un des équipements du parc naturel d’Armorique accueille une centaine d’artisans de toute la Bretagne : potiers, tourneurs, céramistes, tapissiers, tisserands, sculpteurs, peintres, ébénistes… Le site est réputé. " Il y a beaucoup de candidats et peu de place ", reconnaît Yvonne Amice, l’une des employés de la Ferme. Les artisans sont sélectionnés pour la qualité et l’originalité de leur production. Le visiteur trouvera aussi des produits alimentaires, et un rayon bien fourni en livres et objets liés aux légendes. Celui consacré aux randonnées ne l’est pas moins, la Ferme, qu’on se le dise, étant au cœur d’une région reine dans ce domaine (*) ! " D’ailleurs, les animateurs de la Ferme des artisans ne sont jamais avares de conseils.

(*) Ce n’est pas un hasard si la commune accueille aussi un Centre permanent de tourisme et de découverte à l’environnement-centre équestre, ouvert toute l’année.

Droits de reproduction et de diffusion réservés © HEBDOMADAIRE DU FINISTERE 2004
Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnait avoir pris connaissance de la licence de droit d'usage,
en accepter et en respecter les conditions.
Conception et réalisation : Equilibre communication
Support technique : Webgazelle