Nous écrire Liens Annonces judiciaires & légales Appels d'offres Accueil
> ENQUETE D'EMPLOI
> ENTREPRISES
> ECONOMIE
> AGRICULTURE
> PECHE
> CULTURE
> MER ET LITTORAL
> INSTITUTIONS
> UN BOUT DU MONDE
Pointe du Raz
Le Cap Sizun
Bénodet
Port-la-Forêt
Pouldreuzic
Le Guilvinec
Quimperlé
Pont-Aven
Beg-Meil
Port-Launay
Ile de Sein
Douarnenez
Camaret
L'Aven
L'Aulne
De Bertheaume à Saint-Mathieu
Plouescat
Locquirec
Plougastel-Daoulas
Saint-Thégonnec
Guissény
Le Drennec
Saint-Pol de Léon
Roscoff
Hanvec
Le Conquet
Brasparts
> VILLES
> PORTRAITS
> FAITS DE SOCIETE
> SUPPLEMENTS
> ABONNEZ-VOUS !
IMPRIMER Dernière mise à jour: 18/11/2011
> Accueil > UN BOUT DU MONDE > Plouescat

Plouescat, la mystérieuse
Sur la côte léonarde, Plouescat, petite station balnéaire de 3800 habitants, offre des richesses patrimoniales et naturelles très diversifiées.

En ce début de matinée, une brume épaisse enveloppe le quartier de Poulfoën, à Plouescat. Déserte et mystérieuse, la plage semble plongée dans l’attente. Ici, non loin de la Côte des légendes, on s’attendrait presque à voir surgir quelques korrigans des rochers indénombrables, découverts à marée basse. Mais pas de trace de lutin en vue : seuls quelques promeneurs solitaires sont venus respirer l’air frais et salé du matin. Le brouillard insistant donne à la côte nord de Plouescat une ambiance bien particulière, un peu sombre, idéale pour découvrir ses rochers biscornus, ses mégalithes inébranlables et ses ruines anciennes…

Au départ de Poulfoën, l’étroit sentier côtier dépasse l’île aux lapins et se glisse entre d’énormes roches tordues et inquiétantes. Le rocher éléphanteau, le rocher des lutins, les rochers du coucou ou du chien… Beaucoup ont trouvé des surnoms, liés à leurs formes ou aux légendes qui les entourent. Non loin de là, le grand menhir de Cam-Louis, classé Monument historique en 1909, se dresse majestueusement vers l’anse du même nom. Il mesure près de 7 m de haut, et les Plouescatais racontent qu’un trésor s’y cache, seulement accessible dans l’intervalle des douze coups de minuit, le soir de Noël… Aux alentours, plusieurs fours à goémon rappellent une ancienne activité de la côte, l’extraction de la soude, ensuite vendue dans des usines de produits chimiques. Tout proche, le magasin à poudre de Saint-Eden se souvient quant à lui de Vauban, qui l’a fait ériger lors du développement du système de défense du littoral, au XVIIe siècle.

Les halles, un symbole
Sur tout son territoire, Plouescat dévoile, au détour des chemins, les traces infinies de l’histoire de la commune, de la préhistoire au XXe siècle, en passant par l’époque gallo-romaine et les guerres mondiales. Au bourg, les monuments soulignent également la richesse patrimoniale de la petite station balnéaire. Les célèbres halles en charpente, symbole de Plouescat, se dressent massivement place du Général-de-Gaulle et veillent sur l’église paroissiale (XIXe siècle). Vieilles de cinq siècles, elles rappellent la vitalité commerciale de l’époque et accueillent encore chaque samedi le marché hebdomadaire. Le monument est aujourd’hui unique en Finistère, les halles en charpente disparaissant toutes les unes après les autres. Pour mieux les mettre en valeur, la mairie a réalisé récemment des travaux d’aménagement de la place des halles autour desquelles les voitures ne circulent plus qu’en sens unique.

Soudain, le soleil se lève sur Plouescat et avec lui, les vacanciers se réveillent. Beaucoup se dirigent déjà vers Pors-Meur et ses grandes plages de sable fin, qui s’étendent le long de la Baie du Kernic, face aux dunes protégées de Keremma. Si l’on contourne la pointe, on découvre l’allée couverte de Guinivrit, érigée 3 000 ans avant Jésus-Christ, et dont il ne reste que le squelette. Non loin de là, les chars à voile se régalent sur l’aire de sable plat et dur de la Baie du Kernic, dévoilée à marée basse. Depuis 1882, le site se transforme également en hippodrome marin et accueille chaque année des courses de chevaux. Un privilège uniquement réservé à trois plages de Bretagne (Plouescat, Plestin-Les-Grèves et Ploubalay) dont le marnage est suffisant pour permettre l’installation de pistes et de tribunes.

Déjà, l’après-midi se termine et la journée n’a pas suffi pour parcourir chaque recoin de Plouescat. Le petit port de Pors-Guen, le petit patrimoine ou le casino restent encore à découvrir. Bien vaniteux celui qui croit déjà connaître la ville : Plouescat ne se révèle qu’au fil de longues flâneries et de promenades hasardeuses.
Virginie Le Pape

 


Pascal au pays des abeilles

Miels de bruyère, de sarrasin, de trèfle, de châtaignier, de tilleul, de sapin… Des dizaines de pots s’entassent sur les rayonnages de bois brut de la Miellerie de la Côte des légendes. Une odeur sucrée de miel flotte dans la pièce. Nous voici au pays des abeilles ! C’est ici, à Plouescat, que Pascal Prigent a installé son exploitation apicole il y a une quinzaine d’années. Dans son petit atelier, il produit chaque année entre six et huit tonnes de miel, venu de près de 400 ruches éparpillées dans le Finistère. " Nous ne plaçons pas nos ruches au hasard, explique l’apiculteur. Nous choisissons leur lieu d’implantation en fonction de la flore qui les entoure. Le miel change de goût, d’odeur et de couleur en fonction des plantes que les abeilles butinent. " Une explication que Pascal Prigent s’amuse à donner aux curieux tous les vendredis après-midi. Il raconte alors le travail des abeilles, la récolte et le conditionnement du miel, démonstrations à l’appui. Mais Pascal Prigent ne se consacre pas uniquement au miel : il produit également plus de 7 000 bouteilles de chouchen par an. De quoi remplir ses étals sur les marchés et dans sa boutique, où ses propres produits cohabitent avec d’autres produits dérivés : bonbons, pain d’épices, bières, produits de beauté, bougies… Les pots de miel et bouteilles d’alcool de Pascal Prigent sont également distribués dans des boutiques de spécialités régionales. Et pour ceux qui souhaitent en savoir encore plus sur l’histoire du miel, il organise la Fête du miel, chaque mois d’août depuis dix ans.
V.L.P.

Miellerie de la Côte des légendes, 02 98 69 88 93. Visites tous les vendredis après-midi.

Sevel Ploueskad valorise le patrimoine

Répertorier, restaurer, entretenir et faire connaître le patrimoine plouescatais : telle est la mission de l’association Sevel Ploueskad, créée il y a quatre ans. Soixante adhérents s’appliquent tout au long de l’année à préserver l’héritage de leurs ancêtres, qu’il soit traditionnel, monumental, linguistique ou naturel. Pour cela, leurs actions sont multiples et s’étendent à de nombreux domaines. L’association s’attache notamment à préserver la langue bretonne : des discussions, groupes de lecture, cours, veillées ou spectacles de théâtre en breton sont proposés à tous. De même, plusieurs actions de promotion du patrimoine ont été mises en place, avec des interventions dans les écoles, des conférences ou des randonnées intercommunales pendant l’été. Un livre, Plouescat et son patrimoine, a également été publié. Les ventes permettent de financer diverses restaurations. Car Sevel Ploueskad ne se contente pas de faire connaître le patrimoine, elle restaure également ses monuments. Ainsi, depuis sa création, plusieurs croix et fours à goémon ont été rénovés ou mis au jour. Cinq tableaux d’albâtre ont également été réinstallés dans l’église paroissiale. De nombreux projets de restauration sont encore en cours, essentiellement sur le petit patrimoine. L’association espère créer une Maison du patrimoine, qui présenterait divers objets, photos ou documents anciens liés à l’histoire de la commune. Par ailleurs, une banque de données informatisées (témoignages oraux, documents photographiques et cinématographiques, archives…) devrait être constituée progressivement. Les adhérents de Sevel Ploueskad ont donc encore beaucoup de travail devant eux, et comptent sur la collaboration des habitants pour leur apporter documents, témoignages ou aide précieuse.
V.L.P.

* Sevel Ploueskad, 6, rue de la Mairie. Président : Bernard Mercier. Rens. au 02 98 69 67 67 ou sur internet www.ifrance.com/plouescat  

Droits de reproduction et de diffusion réservés © HEBDOMADAIRE DU FINISTERE 2004
Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnait avoir pris connaissance de la licence de droit d'usage,
en accepter et en respecter les conditions.
Conception et réalisation : Equilibre communication
Support technique : Webgazelle