Nous écrire Liens Annonces judiciaires & légales Appels d'offres Accueil
> ENQUETE D'EMPLOI
> ENTREPRISES
> ECONOMIE
> AGRICULTURE
> PECHE
> CULTURE
> MER ET LITTORAL
> INSTITUTIONS
> UN BOUT DU MONDE
> VILLES
> PORTRAITS
> FAITS DE SOCIETE
Rêves d'habitants
Infarctus : il y a urgence !
Les déchets pour chauffer
Enfance maltraitée
> SUPPLEMENTS
> ABONNEZ-VOUS !
IMPRIMER Dernière mise à jour: 18/11/2011
> Accueil > FAITS DE SOCIETE > Rêves d'habitants

Douarnenez, les « Rêves d’habitants » d’une cité HLM

À Kermarron, les habitants se battent pour faire de leur cité un quartier à part entière, un quartier où l’on se sente bien.

 

Kermarron à Douarnenez. Une cité HLM comme tant d’autres. Au premier regard du moins. Du béton, un peu de couleurs, une architecture année 60, peu d’ouverture sur la ville, 800 habitants, beaucoup de familles monoparentales, des histoires individuelles pas toujours faciles… Ce qui différencie Kermarron d’autres cités HLM ? Son centre d’animation sociale, géré depuis deux ans par l’association des habitants (113 familles adhérentes).

Des habitants impliqués depuis 20 ans dans la vie de leur quartier. Un quartier dont ils veulent changer l’image. Trop de clichés circulent. Il y a des incivilités, de problèmes des voisinage, des conflits de générations, oui, mais comme partout. La différence ici, c’est que les habitants prennent le taureau par les cornes pour y remédier, pour faire en sorte que les gens apprennent à vivre ensemble, à accepter les différences, à se parler.

Avec l’aide des deux animateurs sociaux de la Caf, Jean-Marie (présent sur le quartier depuis 18 ans) et Gisèle, les habitants se sont retroussé les manches pour proposer mille et une activités et rendre le quartier convivial. Ils y ont créé des jardins familiaux (39 parcelles) ouverts à tous, un atelier mécanique et bricolage.

 

« Une maison des habitants »

Au centre d’animation ils ont monté une petite bibliothèque, un coin informatique (quatre postes) avec accès Internet, un atelier cuisine, un coin d’entraide scolaire. L’association propose des cours de gym, de danse, des activités loisirs, des sorties, des voyages… mais aussi des formations à destination des parents sur les problèmes de leurs ados, sur l’alimentation, sur comment être parents. Des activités construites et gérées par les habitants. La Caf, le conseil général, la ville soutiennent l’association, mais au départ il y a les habitants avec leurs attentes, leurs besoins…

Parmi les clichés véhiculés, il y a cette idée que dans les HLM, les gens sont des assistés. À Kermarron on en est à mille lieues. Il y a cinq ans, lorsque les habitants ont voulu faire agrandir le centre d’animation, ils ont consisté un groupe de travail, fait appel à un jeune architecte, et avec lui ont dessiné les contours de leur « maison ».

Maquette à la main ils ont frappé à la porte de l’Office HLM (Douarnenez Habitat). Une implication qui a permis à l’association de décrocher une subvention de 112 000 euros de l’État, dans le cadre du concours Mieux vivre ensemble. Les habitants ont même versé, chacun, 1 euro, soit 800 euros, pour boucler le montage financier (coût total des travaux 284 000 euros), l’Office HLM, la ville, le Département, la Caf ont suivi. Le nouveau bâtiment a été livré, le 6 décembre dernier.

On y trouve un bureau supplémentaire, une grande salle multifonctions, des loges, des rangements. De quoi organiser des jeux, des spectacles, des réunions de travail, des rencontres avec les membres de « Reves d’habitants », le Réseau d’échanges volontaires d’expériences Solidaires, créé sur une initiative des habitants de Kermarron et aujourd’hui reconnu au niveau national.

Les Douarnenistes sont allés parler de leur association et de son fonctionnement au Panier à Marseille, à Lisieux, Caën, Rennes, Paris, Toulouse… En octobre prochain ils iront en Argentine, à Rosario, parler de leur « travail. » Une ténacité qui va déboucher dans les prochains mois à la réhabilitation complète du quartier, avec la démolition de 38 logements et l’installation du siège de l’Office HLM. Une belle reconnaissance !

Françoise Join

Droits de reproduction et de diffusion réservés © HEBDOMADAIRE DU FINISTERE 2004
Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnait avoir pris connaissance de la licence de droit d'usage,
en accepter et en respecter les conditions.
Conception et réalisation : Equilibre communication
Support technique : Webgazelle